BU Hui-ryeong – Féline ***

féline

 

Éditeur : Picquier poche – Date de parution : mars 2016 – 165 pages

*

Voici ma troisième Lecture Commune… à trois cette fois-ci ! Avec Charlitdeslivres et La Tête en Claire, nous avons choisi de lire ensemble ce petit roman coréen qui nous attendait dans nos PAL respectives.

Féline est un drôle de roman, où le narrateur n’est autre… qu’un chat ! Un chat qui, depuis la disparition de sa mère, erre dans les rues et fait les poubelles et qui doit se protéger tout seul contre les agressions extérieures. Bien vite, il est recueilli par une jeune fille, Minyeong. Dès qu’il l’aperçoit, le chat tombe littéralement sous son charme. Serait-elle un de ces êtres appelés « hommes-chats », ces êtres merveilleux, légendaires, dont lui parlait sa mère ? Les « hommes-chats » ne ressemblent pas aux autres humains, ils ont une odeur particulière qui attire les chats. Minyeong est le premier être humain que le félin approche et c’est sans hésitation qu’il lui donnera son cœur…

Ce petit chat effronté au caractère bien trempé, pose un regard sur le monde empreint d’humour et de moquerie par moment, très attentif au monde qui l’entoure et surtout au comportement des humains qui le déroute énormément… Et on se surprend à sourire.

Cette lecture est un vrai bol d’air frais ! J’ai pris plaisir à voyager dans le corps et la tête de ce félin très attachant ; on observe le monde humain à travers son regard à la fois naïf et acéré.

Un petit roman d’apprentissage félin plein de charme qui ravira certainement les amoureux des chats… J’ai moi-même beaucoup pensé à ma frimousse à moustaches.

mielou

*En bonus : quelques citations des grands esprits à la fin du roman…

Pour lire les chroniques de Charlitdeslivres et de La Tête en Claire, c’est par ici, et .

***

« Mais nous, les chats, savons écouter les humains, avec bien plus d’attention qu’ils ne s’écoutent entre eux. C’est peut-être pour cette raison qu’ils nous ouvrent facilement leur cœur. »

« Cela ne faisait pas longtemps que je vivais parmi les humains, mais j’avais appris une chose : leurs paroles et leurs actions n’ont souvent rien à voir avec ce qu’ils pensent réellement. Et c’était une chose que j’avais du mal  à comprendre. Cela voulait-il dire que chez les humains le cœur et la tête ne fonctionnaient pas en harmonie ? Pour quelle raison ? »

Publicités

12 réflexions sur “BU Hui-ryeong – Féline ***

  1. Pingback: Féline de Hui Ryeong BU [LC#4] | La tête en claire

  2. Ce livre me fait penser à Je suis un chat de Natsume Soseki. Je ne l’ai pas lu mais c’est une référence.
    Je n’apprécie pas trop les chats mais la littérature coréenne nous réserve tellement de belles surprises que j’ai envie de me laisser tenter.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est vrai que j’y ai pensé pendant ma lecture. J’avais beaucoup aimé ce roman de Soseki 🙂 mais les deux romans ne se ressemblent pas.
      La littéraire coréenne est riche et nous réserve en effet de belles surprise 🙂

      J'aime

  3. Pingback: « Féline » – Bu Hui-Ryeong – charlitdeslivres

  4. Dans un tout autre genre, en littérature jeunesse, je m’étais régalée de « Paroles de chat » d’Hannah Johansen. Je l’avais offert à ma soeur car j’y retrouvais vraiment son chat !
    Et en plus tu nous a mis une photo de ton chat… Une petite caresse sur son ventre de ma part !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s