Alice Kuipers – Deux filles sur le toit **

2fillessurletoitgrand

 

Éditeur : Albin Michel – Date de parution : 2011 – pages

*

Sophie est une adolescente qu’on découvre un peu perdue. Lorsqu’elle reprend le chemin du lycée, elle ne sait pas si elle se sentira capable de survivre. Sa mère devient folle, elle collectionne les objets que les gens ont perdus. Abi, sa meilleure amie, semble se désintéresser complètement d’elle. On sent qu’un drame s’est déroulé dans la famille de Sophie juste avant les vacances de Noël. Qu’est-il arrivé à sa sœur Emily ? L’adolescente ne parvient pas à en parler, à mettre des mots sur « ce jour où le monde s’est effondré ». Elle fait des attaques de panique. Elle écrit tous les jours dans son cahier, suivant les conseils de la psy qu’elle est obligée de voir mais à qui elle ne parle jamais. Au lycée, elle se lie d’amitié à une nouvelle élève, Rosa-Leigh, qui arrive du Canada. Ensemble, elles lisent de la poésie et se confient l’une à l’autre. Quand elle a besoin d’air, Sophie aime se percher sur le toit de sa maison, observer les étoiles, comme elle le faisait avec sa sœur…

J’ai d’emblée beaucoup aimé le ton de la voix de Sophie, qui est une adolescente touchante dans le regard qu’elle pose sur le monde. Même si ce roman n’est, en soi, pas très original et qu’il comporte quelques clichés, je me suis attachée au personnage et au vide qui l’habite depuis la disparition de sa sœur. Les sentiments sont décrits de façon très brute et juste. Enfin, j’ai aimé que la poésie apparaisse comme un subterfuge à la douleur.

Publicités

7 réflexions sur “Alice Kuipers – Deux filles sur le toit **

  1. Un titre intéressant à mettre dans la bibliothèque d’un(e) ado ; je note pour l’empathie avec le personnage, et la belle place accordée à la poésie .
    Je le proposerai plus tard à ma fille ; là, elle en est à la collection »Witty » de chez Albin Michel. Mais l’année prochaine pour le collège, « Wiz » devrait coller ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • « Wiz » pour le collège ça devrait être bon! Ils ont de chouettes titres. Dans la même collection, j’avais adoré « Le premier qui pleure a perdu » de Sherman Alexie. Et c’est vrai que j’ai beaucoup aimé la place accordée à la poésie dans le roman d’Alice Kuipers 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s