Chroniques oubliées #1

boks1

J’ai piqué cette idée de Chroniques oubliées sur le blog de Fanny, Mes Pages Versicolores. Les chroniques oubliées, ce sont ces chroniques pour lesquelles on a manqué de mots ou de temps mais qui pourtant, nous ont marqué – à leur façon.

***

51FMLp2o47L._SX195_

 

Premier recueil de nouvelles de la part d’une romancière américaine qui compte parmi mes préférées ! J’ai retrouvé avec plaisir sa plume si spéciale, ses métaphores, ses images, la folie qu’elle instille dans un quotidien a priori banal. Si certaines nouvelles m’ont laissée indifférente, d’autres m’ont énormément questionnée, voire dérangée. Quinze nouvelles aux fins ouvertes, étranges, dérangeantes, cruelles.

Éditions Page à Page – Juin 2017 – 189 pages

 

*

 

Ils-ne-sont-pour-rien-dans-mes-larmes

 

Dans ce recueil, quatorze voix s’élèvent pour évoquer un film qui a changé leur vie. Texte après texte, l’auteure s’attache à mettre en relief la façon dont un film fait renaître des souvenirs, s’inscrit dans une mémoire intime. Ces films qui donnent des envies de carrière. Ces films qui changent notre regard, notre façon d’envisager le monde.

Collection Verticale, Gallimard – 2012 – 120 pages

 

*

 

1289-cover-wolves-591eb09f9c6e5

 

Madeline est une adolescente étrange, qui passe ses nuits à observer ses nouveaux voisins – une femme et son enfant – avec ses jumelles, depuis la fenêtre de sa chambre. Ils finissent par se rencontrer et Madeline est engagée comme baby-sitter. Peu à peu, l’adolescente se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond… Un roman très étrange dont l’atmosphère m’a par moments profondément troublée. Impossible pour moi de dire si j’ai aimé ou non ce roman.

Éditions Gallmeister – août 2017 – 304 pages

 

*

 

Manuel-d-un-psy-decomplexe

 

Ceci n’est pas un roman, mais un petit ouvrage qui aborde la psychanalyse et les travers humains – perversité, obsessions, hystérie, passion – avec beaucoup d’humour. Les chapitres sont jalonnés de dessins et le propos demeure plus ou moins abordable. Un bouquin qui se lit rapidement et m’a fait sourire. « La psychanalyse, c’est la poésie individuelle contre le prosaïsme orthodoxe! »

Éditions Envolume – janvier 2017 – 112 pages

Publicités

13 réflexions sur “Chroniques oubliées #1

  1. Tu as bien fait d’écrire cette chronique, les 4 me tente 😉 Et garder une trace de ses lectures, même celles que l’on a moins aimé c’est important .. ça évite d’emprunter 2x le même livre ou de persister avec un auteur qui ne nous convient pas.

    Aimé par 1 personne

    • merci! 🙂 ça me fait plaisir!!
      c’est clair! mais à côté du blog je liste toutes mes lectures dans un carnet pour être sûre entre autre de ne pas lire deux fois le même livre lol ça m’est arrivé…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s