Petite sélection estivale de romans

citron

 

C’est l’heure du bilan et du traditionnel inventaire au CDI… Les grandes vacances pointent bientôt le bout de leur nez ! Alors je vous propose une sélection de romans – en poche comme en broché – adultes et jeunesse – et de BD, à glisser dans vos valises, à lire cet été, sur la plage, allongé mollement dans un transat, sur votre serviette de bain, au bord de la piscine, ou en rentrant d’une randonnée sportive. Et si vous ne partez pas, ouvrir un de ces bouquins sera pour vous l’occasion de vous évader. Cliquez sur les couvertures pour accéder à ma chronique.

 

*

Sélection brochés

 

           51oAeAt+eTL._SX195_    CVT_La-beaute-des-jours_6598   51oXhMBrUML._SX195_

 

**

Sélection poches

 

product_9782070459629_195x320    Nos-ames-la-nuit   Aquarium

 

***

Sélection BD & albums

 

couv_bonjour_tristesse   004194066   Une_soeur

 

****

Sélection jeunesse

 

004905919   affiche   sauveur3

*

Et vous, qu’avez-vous prévu d’emporter comme lectures pour les vacances ?

Publicités

Chroniques oubliées #2

boks1

Les chroniques oubliées sont consacrées aux romans pour lesquels on manque de temps ou pour lesquels on a du mal à trouver les mots pour en parler… mais que l’on ne veut malgré tout – et surtout – pas oublier.

***

004721473
Hélène a dix-huit ans lorsqu’elle débarque à Paris dans l’espoir de devenir célèbre d’une manière ou d’une autre. Elle loge chez sa cousine qui ne se contente pas de lui faire découvrir les quartiers célèbres… La cocaïne puis la MDMA alias Marie, deviennent les compagne de ses nuits« Je danse sans bouger. Je suis l’ivresse en personne. » Écumant les boîtes de nuit et les after, la jeune fille perd pied avec la réalité. « Suis-je la seule à ressentir ce que je ressens? » Un texte âpre et acide, servi par une plume poétique, qui donne peu à peu la nausée« Ce qui brille le plus en mes nuits de cristal n’est pas la lumière de la scène, mais la peau moite des âmes poudreuses, qui scintille. »

Folio – 2017 – 96 pages

 

****************************************

 

album-cover-large-35588

Baddawi, c’est le camp de réfugiés où se retrouve la famille d’Ahmed, à Tripoli au Liban. Après la Nakba, en 1948, les Palestiniens sont chassés de chez eux et ne peuvent revenir. Dans cette BD biographique, la dessinatrice raconte l’enfance et l’adolescence de son père, sous forme d’anecdotes – parfois cocasses – nous dépeignant le quotidien d’un enfant réfugié palestinien en temps de guerre. L’histoire personnelle s’imbrique dans l’Histoire du conflit. Un roman graphique engagé qui nous offre un témoignage émouvant.

Seinkis – 2018 – 120 pages

 

****************************************

 

514d1uZcrHL._SX301_BO1,204,203,200_

 

Nous retrouvons Lena et Lila, à la fin des années 60. Elles ont vingt-cinq, puis trente ans. Lena vient d’écrire un roman et s’installe à Florence, découvre le mariage, la maternité et réfléchit à l’écriture d’un deuxième livre… Quant à Lila, elle travaille toujours dans son usine mais compte retourner vivre dans le quartier de leur enfance à Naples. J’ai trouvé ce 3ème tome beaucoup plus sombre que les précédents. Il nous dépeint les luttes & agressions entres fascistes et communistes. Elena découvre le féminisme et la maternité, la vie conjugale qui ne l’épanouit guère. Une plume toujours aussi addictive, voire davantage pour décrire avec brio une amitié toujours aussi tumultueuse et ambivalente. ❤

Folio – janvier 2018 – 544 pages

Chroniques oubliées #1

boks1

J’ai piqué cette idée de Chroniques oubliées sur le blog de Fanny, Mes Pages Versicolores. Les chroniques oubliées, ce sont ces chroniques pour lesquelles on a manqué de mots ou de temps mais qui pourtant, nous ont marqué – à leur façon.

***

51FMLp2o47L._SX195_

 

Premier recueil de nouvelles de la part d’une romancière américaine qui compte parmi mes préférées ! J’ai retrouvé avec plaisir sa plume si spéciale, ses métaphores, ses images, la folie qu’elle instille dans un quotidien a priori banal. Si certaines nouvelles m’ont laissée indifférente, d’autres m’ont énormément questionnée, voire dérangée. Quinze nouvelles aux fins ouvertes, étranges, dérangeantes, cruelles.

Éditions Page à Page – Juin 2017 – 189 pages

 

*

 

Ils-ne-sont-pour-rien-dans-mes-larmes

 

Dans ce recueil, quatorze voix s’élèvent pour évoquer un film qui a changé leur vie. Texte après texte, l’auteure s’attache à mettre en relief la façon dont un film fait renaître des souvenirs, s’inscrit dans une mémoire intime. Ces films qui donnent des envies de carrière. Ces films qui changent notre regard, notre façon d’envisager le monde.

Collection Verticale, Gallimard – 2012 – 120 pages

 

*

 

1289-cover-wolves-591eb09f9c6e5

 

Madeline est une adolescente étrange, qui passe ses nuits à observer ses nouveaux voisins – une femme et son enfant – avec ses jumelles, depuis la fenêtre de sa chambre. Ils finissent par se rencontrer et Madeline est engagée comme baby-sitter. Peu à peu, l’adolescente se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond… Un roman très étrange dont l’atmosphère m’a par moments profondément troublée. Impossible pour moi de dire si j’ai aimé ou non ce roman.

Éditions Gallmeister – août 2017 – 304 pages

 

*

 

Manuel-d-un-psy-decomplexe

 

Ceci n’est pas un roman, mais un petit ouvrage qui aborde la psychanalyse et les travers humains – perversité, obsessions, hystérie, passion – avec beaucoup d’humour. Les chapitres sont jalonnés de dessins et le propos demeure plus ou moins abordable. Un bouquin qui se lit rapidement et m’a fait sourire. « La psychanalyse, c’est la poésie individuelle contre le prosaïsme orthodoxe! »

Éditions Envolume – janvier 2017 – 112 pages

Bilan livresque de l’année 2017

bilan

Je n’en reviens toujours pas de devoir écrire ce bilan… Déjà ! Cette année 2017 a filé à une allure folle. Une année tellement riche. Tellement de changements. Même si l’arrivée d’un petit bout de chou a quelque peu changé mes habitudes – pour ne pas dire révolutionné ma vie de bout en bout – mon amour des livres et ma consommation littéraire n’ont – presque – pas changé. Juste avant la naissance, j’ai lu à un rythme assez soutenu – merci gros bidon et petit congé mat’ – et après j’ai dévoré les bouquins à une allure plus modérée. Je commence aussi à connaître le bonheur de faire découvrir les livres à ma fille, qu’ils soient en carton ou en tissus – en papier il vaut mieux éviter de la laisser seule avec, même si elle adore piquer mon livre quand elle me voit lire à côté d’elle. Bref, 2018 me réserve encore de beaux horizons littéraires, je l’espère…!

***

135 livres lus cette année, dont 21 bandes dessinées & albums.

Parmi mes lectures, voici celles qui m’ont particulièrement marquée :

° Littérature étrangère °

station-eleven   les-etoiles-s-eteignent-a-l-aube-500x750    image

*

° Littérature jeunesse °

4128QHPT0SL._SX312_BO1,204,203,200_   71JEV7wuUvL   004905919

*

° Littérature française °

manuelecritureetsurvie1-173x300   OVousSoeursHumainesMelanieChapuis   linea-nigra-947963

*

° Romans graphiques °

apocalypse-selon-magda 9782923841328 Une_soeur

*

° Poésie °

Milk-and-honey

*

° Ovni °

Capture

*

° Pavés chéris °

004830080   71KxUUB-qnL   product_9782070446056_195x320

***

Je vous souhaite à tous une très belle année 2018, de belles et enrichissantes lectures, des découvertes culturelles, des pépites et des étoiles dans les yeux.

 

Tag – Les Associations littéraires

tagassolitte

Oh, comme cela faisait longtemps que je n’avais pas fait de tag ! Ce n’est pas faute d’avoir été taguée plusieurs fois… Merci à Lilylit pour cette jolie nomination, j’ai trouvé ce tag composé d’associations littéraires assez poétique, alors je m’y suis mise de bon coeur.

*

  • Un livre qui te rappelles un moment triste

La Petite lumière de Antonio Moresco… commencé au moment des attentats du 13 novembre, j’avais eu beaucoup de mal à me plonger dans ce roman et à en apprécier la lecture.

la_petite_lumiere

*

  • Un livre qui te rappelles un moment joyeux 

Je remplacerais « moment joyeux » par « moment heureux » et je citerais La Voleuse de livres, de Markus Zusak, que j’ai lu pendant mes vacances en Égypte au printemps 2016… vacances paradisiaques et magiques que j’associe à cette lecture, que je dégustais sur la plage, après avoir passé une journée à arpenter Le Caire, émerveillée devant les pyramides.

la-voleuse-de-livres-758981

*

  • Un livre qui te ramène en adolescence

Je pense immédiatement au Journal intime de Georgia Nicolson, de Louise Rennison. Je dévorais les tomes les uns à la suite des autres en me poilant comme une baleine. Je les ai toujours dans ma bibliothèque et je les relirais bien pour faire un petit voyage spatio-temporel.

51AyBbcb2IL._SX322_BO1,204,203,200_

*

  • Un livre qui te fait penser à un de tes (anciens) profs

Le Petit Prince, de Saint-Exupéry. Etudié en licence de lettres, dans le cadre d’un travail à rendre pour un cours fascinant sur la littérature de jeunesse – analyse textes et images. La prof était géniale, j’avais appris tellement de choses pendant ce semestre de cours !

41zmScEUDML._SX210_

*

  • Un livre qui te fait penser à une personne disparue…

Je sèche un peu…

*

  • Un livre que tu associes à quelqu’un… qui ne l’a pas lu !  

Nous sommes tous des féministes, de Chimamanda Ngozi Adichie. Que j’associe à mon petit mari… Cela fait des lustres que je lui en parle, que je le laisse traîner sur la table basse du salon pour qu’il s’y plonge enfin, car il apprendrait pas mal de choses en le lisant !!!

A46458_Nous_sommes_tous_des_feministes.indd

*

  • Un livre qui t’évoque une saison 

Été de Mons Kallentoft. Un tueur en série qui sévit dans la petite ville de Linkoping, écrasée par la canicule… Une lecture très prenante, au suspens terrible.

CVT_Ete_1396

*

  • Un livre qui t’évoque une couleur

Le Cœur cousu, de Carole Martinez, que j’associe à la couleur rouge… certainement en raison de la couverture de la version poche. Un roman coup de cœur qui m’avait littéralement happée !

81COdPkP-nL

*

  • Un livre qui t’évoque une denrée

Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman, de Kerry Hudson. Tout est dans le titre ! Un joli coup de coeur pour ce roman.

tony-hogan

*

  • Un livre que tu associes à un animal              

Je pense immédiatement au Vieil homme et la mer, de Hemingway. Un roman terrible et beau, que je relirai certainement. Un roman que j’associe à ce poisson immense, ce combat entre l’homme et l’animal, à l’élément marin en général.

812O4tmbonL

*

  • Un livre que tu associes à une chanson (ou un album)

J’écoute souvent de la musique quand je lis, mais il n’y a pas une chanson ou un album en particulier qui m’a marqué à un moment donné pour telle ou telle lecture.

*

  • Un livre que tu associes à un réalisateur qui pourrait l’adapter

Je sèche aussi !

*

  • Un livre que tu associes à… un livre d’un autre auteur !

Don Quichotte de Cervantès, que j’associe à Si par une nuit d’hiver un voyageur d’Italo Calvino, tout simplement parce que j’avais eu un cours de littérature comparée à la fac avec ces deux œuvres et que j’avais adoré…

product_9782070149582_180x0

 

Et pour le plaisir, je vais taguer… Mes échappées livresques, Topobiblioteca & Le Petit Pingouin Vert 😉

[Tout-petits] Sélection de livres pour Noël

Noël approchant à grands pas – hé oui c’est déjà dimanche soir – je vous propose une petite sélection livresque dans le ton… 3 bouquins qui ont du succès auprès de mon petit baby de neuf mois, qui va fêter son tout premier Noël.

*

Bonjour-Pere-Noel

Dans Bonjour Père Noël, nous faisons la connaissance d’un drôle de Père Noël qui n’a aucun des cadeaux commandés par les enfants à qui il rend visite… et qui va devoir improviser pour satisfaire chacun ! La première fois que j’ai lu cet album à Kamilichat, j’ai beaucoup ri. Les fois suivantes également. La chute finale est tordante. Un album rempli d’humour, aux dessins adorables, qui fera rire autant – voire plus – les parents que les enfants.

*

joyeux noel lou

Je crois que Joyeux Noël, Lou ! est un de mes albums préférés : il est juste magnifique ! En grand format cartonné, il possède à chaque page des petits rabats à soulever et des languettes à faire coulisser pour découvrir ce qui se cache dans chaque pièce de cette maison qui se prépare à fêter Noël. Il y a la porte du frigo à ouvrir dans la cuisine, la robe de soirée de Maman qui se cache derrière une serviette dans la salle de bain… Les bougies à allumer et les veilleuse à éteindre. Cet album est tout simplement magique ! Il regorge de détails qui sont autant de trésors à découvrir et re-découvrir… J’ai complètement craqué et Kamilichat adore, elle se jette à chaque fois sur les rabats, tape des mains sur les pages et m’arrache littéralement l’album des mains.

*

005122552

Pour célébrer Noël, rien de mieux que ce petit imagier aux couleurs vives et brillantes. Une jolie histoire qui met en scène les lutins et la préparation des cadeaux dans l’atelier du Père Noël. Page après page, une petite voix cherche à savoir l’origine de ce chant que l’on entend… Mais qui chante donc ? Est-ce toi petit oiseau ? Est-ce toi petit loup ? Chaque page regorge de petits détails à croquer, de reflets argentés. Un imagier de Noël à mettre entre toutes les petites mains, facile à manipuler, à attraper et à feuilleter… Et, en ce qui nous concerne, il fait à chaque fois briller les petites mirettes de Kamilichat.

*

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de Noël !