Sophie de Mullenheim – Léon et Gustave. Au coeur de la mine **

Fleurus – 2021 – 224 pages

*

Nous sommes en juin 1888 dans le nord de la France. La tour Eiffel est en pleine construction. Dans quelques semaines, Léon aura passé son certificat de fin d’études. Il a douze ans et son père n’attend plus qu’une chose : qu’il travaille à ses côtés à la mine de charbon afin de pouvoir apporter un deuxième salaire à la famille. Les études pour lui n’ont aucune valeur.

Sauf que Léon, lui, n’a pas les mêmes projets… Il rêve de devenir apprenti dans les ateliers de Gustave Eiffel. Il dévore romans et journaux et il suit notamment avec assiduité les épisodes de la construction de la tour Eiffel.

Les parents de Léon le mettent en face d’un dilemme : soit Léon accepte de travailler à la mine après avoir passé son certificat de fin d’études, soit il accepte de vendre sa jument Cachou, sa meilleure amie, à la mine, permettant ainsi de rapporter le salaire manquant.

Léon et Gustave est un roman d’aventure qui se lit d’une traite, nous offrant un voyage au cœur d’une mine de charbon, à la fin du XIXème siècle. C’est un roman historique plein de rebondissements, à l’écriture fluide. C’est une histoire d’amitié aussi. C’est un roman qui m’est apparu plein de bons sentiments ; peut-être un peu trop à mon goût ! Mais sa simplicité m’a finalement charmée. C’est une lecture facile avec un jeune héros au destin tout tracé qui reste animé par le rêve de s’en sortir – on se prend d’affection pour cet enfant tiraillé entre son rêve et son devoir envers sa famille – leur extrême pauvreté qui les condamne à n’avoir d’autre avenir que la mine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s