Delphine Roux – Kokoro **

71iqdMnFzYL

Éditeur : Philippe Picquier – Date de parution : 2015 – 114 pages

*

Seki et son frère Koichi sont des inséparables… jusqu’à la disparition de leurs parents. Ils n’ont que douze et quinze ans lorsque leurs parents meurent dans un incendie. Seki fuit dans le travail et fonde sa propre famille, s’éloignant de son frère. Quand à Koichi, il se laisse tomber dans les bras de la solitude, se repliant sur lui-même. Magasinier dans une bibliothèque, sa vie sociale se résume aux visites à sa grand-mère en maison de retraite.

Ce court roman, qui donne la parole à Koichi, se déroule à la façon d’un dictionnaire intime, sans ordre défini. Les mots introduisent chaque chapitre, en japonais avec la traduction française entre crochets.

Les souvenirs d’enfance resurgissent, dans un style simple, pudique et poétique, empreint de nostalgie. Chapitre après chapitre, mot après mot, Koichi déroule ses souvenirs, et peu à peu sa décision de sortir du silence et d’aller vers sa sœur se raffermit, surtout lorsqu’il apprend qu’elle va mal.

J’ai ressenti une légère déception à la lecture de ce roman, je n’ai pas ressenti l’émotion attendue… C’est dommage, j’en attendais peut-être beaucoup.

***

« Je raconte parce que j’aime à penser que Kokoro est survivante d’un hier heureux. Dans la connivence de nos vies, de nos cœurs. »

Publicités

7 réflexions sur “Delphine Roux – Kokoro **

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s