Isabelle Arsenault & Fanny Britt – Jane, le renard et moi ****

9782923841328

Éditeur : La Pastèque – Date de parution : 2013 – 140 pages

*

Hélène est victime de harcèlement et d’intimidation à l’école. Celles qui étaient ses amies hier, se sont liguées contre elle. Hélène rase les murs, baisse les yeux et n’ose plus marcher dans les couloirs sous leurs yeux méchants, en entendant leurs voix venimeuses. Lorsqu’elle va aux toilettes, elle découvre chaque fois de nouveaux mots à son intention, insultants. La cruauté adolescente est palpable, on la sent viscérale.

img_1243

Seule la lecture semble avoir le pouvoir d’extirper la jeune fille de ce réel étouffant, de lui changer les idées. Elle trouve refuge dans Jane Eyre, l’oeuvre de Charlotte Brontë. L’histoire de cette orpheline battue par une tante qui la méprise, sa solitude, sa pauvreté, font écho à son propre mal-être, sa réalité. Sa rencontre avec un renard roux avec un grain de beauté sur la patte gauche sera un autre échappatoire pour la jeune fille.

Les dessins mettant en scène la réalité d’Hélène sont en noir et blanc. Puis lorsqu’elle se met à lire, les dessins deviennent hauts en couleurs. La couleur s’invite avec la fiction. Dessins au crayon, ombres et lumières, aquarelles aux couleurs douces et vives, tout en délicatesse.

img_1244

Une belle BD, tout en poésie et en émotions, qui met en relief le rôle salvateur de la fiction dans la vie et le pouvoir de l’imagination. Le renard m’a rappelé celui du Petit Prince, de Saint-Exupéry. Son apparition participe du réenchantement du monde ; il semble symboliser l’incursion du merveilleux dans une réalité laide et difficile à supporter – brimades, pauvreté de la famille, un corps soumis à la métamorphose adolescente.

J’aime les bulles de dialogue, qui sont comme des feuilles, des pétales. Hélène est une héroïne attachante, avec son « imagination de plante grimpante », sa frimousse empreinte de naïveté, de doute, d’espoir. On lit sur son visage comme dans un livre ouvert.

Cette BD est un vrai petit bijou, j’en avais les yeux pétillants… Un coup de cœur  ❤

Merci à Madame Lit et à Ynabel, qui m’avaient terriblement tentée avec leurs beaux billets !

*

fullsizerender

Publicités

22 réflexions sur “Isabelle Arsenault & Fanny Britt – Jane, le renard et moi ****

  1. Pingback: Jane, le renard et moi - Fanny Britt / Isabelle Arsenault

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s