Katherine Mosby – Sanctuaires ardents ***

product_9782070447510_195x320

Éditeur : Folio – Date de parution : 2010 – 415 pages

*

L’arrivée de Vienna et Willard Daniels et leurs enfants Willa et Elliott à Winsville, une petite bourgade de Virginie, met en émoi la population locale. Les rumeurs les plus folles se mettent à circuler sur cette famille différente. Un jour, le mari s’en va et laisse Vienna élever seule leurs deux enfants, deux petits sauvageons, qui passent leurs journées à déambuler dans la nature, curieux et amoureux des animaux. Elliott en recueille des dizaines, blessés, abandonnés. Ils ne vont pas à l’école, Vienna leur dispensant elle-même la culture et l’instruction qu’elle juge nécessaire. Addison, leur voisin, qui a l’âge des enfants Daniels, devient peu à peu fasciné par cette famille et par toutes les rumeurs que l’on raconte à leur sujet – Vienna serait un peu folle, elle s’adresserait au diable dans une langue inconnue, aurait essayé de tuer son mari…

Vienna est une femme inaccessible, qui préfère passer des heures plongée dans l’écriture de son poème épique et dans ses ouvrages, plutôt que de se plier aux conventions d’une société hypocrite et policée. Sa culture va créer un fossé avec les autres. Elle aime s’occuper des arbres, s’y reposer. C’est un personnage de femme très énigmatique, un peu mystique qui attise et attire la curiosité des voisins ; nous sommes dans une petite ville où les rumeurs enflent à partir d’un rien.

Se déroulant vers la fin des années 30, ce roman nous plonge dans une atmosphère particulière qui m’a immédiatement séduite. Au fil des pages, je me suis laissée charmer par ce roman psychologique qui nous offre un très beau portrait de femme, grâce à une écriture lumineuse et poétique.

***

« Elle était occupée à étudier en détail le mystère de son mariage, déroulant les trois années qui l’avaient conduite du département des humanités d’une célèbre université pour jeunes filles, d’un père respecté dans le Nord, à la trahison et à un lit en fer forgé à Winsville. »

Publicités

9 réflexions sur “Katherine Mosby – Sanctuaires ardents ***

  1. Pingback: Bilan de janvier | Livres de Folavril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s