Stéphanie Pélerin – (Presque) jeune (presque) jolie (de nouveau) célibataire *

9782863743652-001-x_0

Editeur : Mazarine – Date de parution : juin 2016 – 197 pages

*

Ivana a la trentaine, elle est professeur de lettres dans un lycée parisien. Après huit ans de vie commune avec Baptiste, ce dernier la largue comme une vieille chaussette un dimanche matin. Que va-t-elle bien pouvoir devenir ? Ce n’est pas qu’elle était encore fou de lui, mais à trente ans, avec quelques kilos en trop, on devient vite périmé dans cette société de consommation tyrannique… Sa meilleure amie lui conseille aussitôt de s’inscrire sur un site de rencontre. Ivana va donc se prendre en main et se mettre à la recherche de l’amour, enchaînant les rencards, à ses risques et périls.

Entre désespoirs du  dimanche soir, copies à corriger et réunions Weight Watcher, j’ai trouvé ce roman bien insipide. Il faut dire que je ne suis à l’origine pas friande de ce genre de littérature, je n’en lis jamais. Mais lorsque j’ai vu ce roman dans une vente de charité, je n’ai pas résisté, attirée par les billets tentateurs de la blogosphère – l’auteure est d’ailleurs blogueuse – et par l’envie de légèreté.

L’intrigue ne m’a pas satisfaite, j’ai eu beau m’accrocher, je ne suis tombée que sur une série de clichés, assortis de dialogues attendus. Je ne vais pas le cacher, je me suis mise alors à pratiquer la lecture en diagonale. Malgré tout, j’ai apprécié le ton pêchu et énergique de la narratrice, et la bonne dose d’humour qui est diffusée du début à la fin. Les dernières pages ont même réussi à m’arracher quelques sourires.

***

« Les gens ne se rencontraient plus, ils se consommaient. A une époque où cela semblait facile, les gens ne se trouvaient plus et crevaient de solitude. Plus on croyait communiquer, plus on échouait. »

Publicités