Timothée de Fombelle – Vango, Tome 1 : Entre ciel et terre ***

41zwkxcoosl-_sx195_

Éditeur : Folio – Date de parution : octobre 2016 – 448 pages

*

Une fois de plus, la plume de Timothée de Fombelle m’a charmée ; la magie était au rendez-vous… Vango, notre héros, est arrivé un matin de 1919, sur une des îles Éoliennes, Salina, à l’âge de trois ans. Il s’y est échoué avec Mademoiselle, sa nourrice. Mazetta, un homme taiseux et mystérieux, leur offre le gîte, tout en veillant sur eux. Vango est vite adopté par les habitants de cette petite île sauvage, mais son passé demeure un mystère.

Mais nous faisons la connaissance de Vango quelques années plus tard, en 1934 à Paris. Allongé sur les pavés devant le parvis de Notre Dame, le jeune homme s’apprête à être ordonné prêtre lorsque des policiers surgissent pour l’arrêter. Agile comme un oiseau, Vango leur échappe par les toits parisiens. Une longue fugue commence, qui le fera traverser l’Allemagne, l’Angleterre, l’Écosse, l’Italie, par la voie des airs…

C’est un roman foisonnant et riche, à l’origine publié en tant qu’œuvre pour la jeunesse. Le personnage de Vango est fascinant, il parle plusieurs langues, escalade des églises et des arbres. On ne sait d’où il vient, ni pourquoi il est ainsi poursuivit… La Taupe, Eckener, Ethel, Zefiro… La ribambelle de personnages qui se déploie sous nos yeux et qui gravite autour de Vango est terriblement attachante, et chacun a son histoire. Le texte est émaillé de croquis des îles Éoliennes, du ballon dirigeable de Eckener. Timothée de Fombelle a décidément beaucoup de talent dans l’élaboration et la description d’un univers à part entière et il me tarde de lire le deuxième tome des aventures de Vango.

Merci aux éditions Folio pour cette belle découverte.

***

« Qui désirait la mort de Vango ? POur la première fois, il eut l’impression que sa course folle trouvait sa source dans les profondeurs du siècle et de l’histoire. Vango n’était pas un orphelin comme les autres. Il était l’héritier d’un monde englouti. »