Hwang Sok-yong – Princesse Bari ***

003862995

Editeur : Picquier poche – Date de parution : août 2015 – 288 pages

*

Bari est la septième fille d’une famille nord coréenne. Elle est l’abandonnée, celle qui a été déposée dans la forêt par sa mère à la naissance car c’était une énième fille. Elle est rapportée par la chienne et prise sous l’aile de sa grand-mère chamane. C’est d’elle que Bari va hériter de ce don singulier : elle peut voir l’âme des morts et des disparus en rêve. Elle peut communiquer avec eux, et même entendre la voix de son chien, Chilsong. Après la mort du Père de la Nation, le pays connaît une famine épouvantable et sa famille se retrouve dispersée et écartelée. Lorsque sa grand-mère meurt, Bari se retrouve seule et elle décide de traverser la frontière avec la Chine ; elle embarque ensuite sur un cargo de réfugiés, plongeant dans un véritable enfer, direction Londres

Un beau roman d’apprentissage aux accents oniriques et initiatiques où les songes ont une place importante. Nous nous glissons dans la peau de Bari, cette enfant qui devient femme, et nous écoutons son histoire, empreinte de surnaturel. La jeune femme nous raconte les épreuves qu’elle va traverser, gardant la tête haute, toujours guidée par ses rêves prophétiques, et par le conte qui se rattache à son prénom…

***

« Et j’ai fini par comprendre que vivre, c’est attendre et patienter. Même si nos espérances ne sont pas comblées, l’essentiel est de vivre et de laisser le temps faire son oeuvre. »

Publicités

12 réflexions sur “Hwang Sok-yong – Princesse Bari ***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s