Sarah Maeght – C’est où, le nord ? **

1540-1

Éditeur : Albin Michel – Date de parution : avril 2016 – 282 pages

*

Ella a vingt-quatre ans, elle est prof de français dans un collège privé catholique à Paris. Elle habite avec Victor, son amour de jeunesse. Quand il trouve un emploi dans le Nord, il la laisse en plan du jour au lendemain. Ella se retrouve toute seule dans un grand appartement avec Klaus, son poisson rouge. Heureusement, son amie Lou est là pour lui changer les idées, elles sortent à droite à gauche. Au collège, elle découvre des santons décapités dans son casier ; qui peut bien les lui déposer ?

Certes, l’écriture est légère, vivifiante, et l’auteure a un certain talent dans la description et la mise en scène des atmosphères – les scènes qui se déroulent en classes sont cocasses. On sent qu’elle a une écriture qui lui est propre, pleine d’humour et malicieuse.

La quatrième de couverture était bien – trop – séduisante… Si c’est un roman très plaisant qui se lit vite, je l’ai cependant trouvé inconsistant et brouillon à de nombreuses reprises. L’histoire se perd un peu, comme son héroïne. Quant à l’intrigue qui se déroule au collège, cette histoire de santons massacrés, elle n’offre pas le suspense attendu et est donc bien superflue. En définitive, l’histoire ne m’a pas vraiment convaincue, les personnages non plus…

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?