C.S. Lewis – Les Chroniques de Narnia – Tome 1 : Le Neveu du Magicien ***

Le_neveu_du_Magicien

Éditeur : Folio Junior – Date de parution : 2005 – 210 pages

*

J’avais laissé quelque peu en plan ma participation au challenge des 100 livres ces derniers temps…! Mais je me reprends, avec le premier tome des Chroniques de Narnia… Qui date de 1955, c’est drôle, j’imaginais cette saga beaucoup plus récente !

Polly Plummer trouve que la vie est bien morne et grise à Londres, et elle a tendance à s’ennuyer ferme. Mais un jour, elle fait la connaissance de son nouveau voisin Digory, qui vit avec sa mère gravement malade chez un vieil oncle au comportement très étrange et au regard inquiétant. Cherchant à percer le mystère d’une maison vide, en passant par un tunnel dans les combles, les deux enfants se retrouvent dans le cabinet de travail interdit de l’oncle Andrew… Il va leur faire essayer à chacun une bague magique qui les enverra dans un autre monde

Comme avant de plonger dans l’univers de La Passe-Miroir, j’avoue avoir eu quelques réticences bien vite été balayées ! Guidée par la voix d’un narrateur qui aime souvent s’adresser au lecteur et prendre certaines libertés dans la narration des événements, j’ai découvert la plume de C.S. Lewis et je me suis laissée emporter.

Polly et Digory – enfants un peu trop ordinaires auxquels je n’ai pas réussi à m’attacher – vont faire des rencontres tout à fait extra-ordinaires : la Reine Jadis, le Lion Aslan qui chante et fait naître, par son chant, une nature luxuriante et des étoiles dans le ciel… Qui donne vie à tout un monde, où les animaux sont doués de paroles…

Un monde empreint de magie, et d’inventions, de créatures issues d’un imaginaire délicieusement débridé – sur la terre de Narnia, les enfants plantent un caramel dans la terre et pendant la nuit il pousse un arbre à caramels… Un monde qui m’a rappelé l’univers des contes – avec des notions de transgressions, de conditions à respecter et de missions à réaliser, comme sous la forme d’un apprentissage, d’un cheminement. Les héros ont des missions à accomplir et un destin à choisir.

Un roman intelligent qui, s’il semble léger au début, met cependant en relief un certain nombre de réflexions sur les êtres humains, la terre et leur destinle mal… C’est un roman jeunesse qui est loin d’être ordinaire et vide de sens – l’intrigue est riche d’interprétations, de références symboliques et religieuses, notamment à travers le discours et les mises en garde du Lion.

C’est un récit qui m’a fascinée et émue tout à la fois. L’auteur déploie une poésie de l’imaginaire terriblement séduisante et je me suis laissée envoûter par la voix du narrateur. Une lecture que j’ai terminée avec le sourire aux lèvres et l’envie de découvrir les autres tomes…!

***

« C’est une histoire qui s’est passée il y a très longtemps, à l’époque où votre grand-père était un petit garçon. Une histoire très importante car c’est elle qui permet de comprendre comment les échanges entre notre monde et le pays de Narnia ont commencé. »

« Vous savez ce que c’est quand vous commencez à croire à ce que vous espérez du fond du cœur, vous luttez contre cet espoir, car ce serait trop beau pour être vrai ; vous avez déjà été si souvent déçu… »

« Le Lion ouvrit la gueule mais nul son n’en sortit ; il exhala un long souffle tiède qui fit vaciller les bêtes comme le vent fait frissonner une rangée d’arbres. Beaucoup plus haut, au-delà du voile de ciel bleu qui les cachait, les étoiles recommencèrent à chanter, un chant épuré, froid, aride. »

Livre lu dans le cadre du Challenge des 100 livres !

8 / 71

Les 100 livres

Publicités

13 réflexions sur “C.S. Lewis – Les Chroniques de Narnia – Tome 1 : Le Neveu du Magicien ***

    • Oui j’étais très surprise en voyant la date! C’est justement l’adaptation ciné qui induit en erreur, elle est beaucoup plus récente. Il va falloir que je la regarde 🙂 Un univers très riche et les descriptions sont somptueuses…

      Aimé par 1 personne

  1. J’ai lu le premier quand j’étais petite et j’en garde un très mauvais souvenir, j’avais trouvé ça hyper gnangnan (alors que je devais avoir 10 ans, c’est dire !) Faudrait voir avec l’âge mais bon, je ne suis pas convaincue, j’ai un trop mauvais a priori dessus (surtout que c’était pareil avec les films !)

    Aimé par 1 personne

    • Lool, ah mince!! C’est marrant parce que arrivé à la moitié du bouquin j’ai eu un peu cette impression, et finalement lorsque les enfants atterrissent sur la terre de Narnia, j’ai été complètement happée ^^

      J'aime

  2. Bien que C.S. Lewis soit dans toutes les listes de livre à livre et souvent cité par les plus grands écrivains, j’ai pas énormément accroché aux Chroniques. Si j’ai beaucoup aimé le tome 2 (le tome 1: le neveu du magicien est un peu à part il me semble, la preuve je n’en garde aucun souvenir), le reste m’a laissée froide. Y a quand même pas mal de choses très 60’s que j’ai trouvé très moyen (genre les filles ne peuvent plus retourner à Narnia dès qu’elles sont adolescentes ou un truc du genre).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s