Camille Benyamina & Eddy Simon – Chaque soir à onze heures ****

chaque-soir-c3a0-onze-heures-eddy-simon-camille-benyamina-malika-ferdjoukh-casterman-couverture

 

Éditeur : Casterman – Date de parution : 2015 – 88 pages

*

Aujourd’hui, je vous présente une BD, pour changer ! Et il ne s’agit pas de n’importe laquelle : Chaque soir à onze heures est une adaptation du roman de Malika Ferdjoukh, qui porte le même titre, mais que je n’ai pas lu. J’avais eu un immense coup de cœur pour sa série des Quatre sœurs ! C’est donc sans hésitation que j’ai littéralement craqué sur ce bel objet graphique réalisé par Camille Benyamina & Eddy Simon… avant même de l’avoir ouvert et d’en avoir commencé la lecture.

Petit résumé : Willa est une jeune lycéenne, qui a pris l’habitude que les garçons la regardent peu; elle est très amie avec la pulpeuse Fran. Elle sort avec son frère Iago. C’est au cours de la soirée d’anniversaire de Fran que Willa rencontre Edern. Ce dernier la voit jouer du violon et souhaite qu’elle joue avec sa petite sœur Marni. C’est comme ça qu’elle fait la connaissance de la mystérieuse famille Fils-Alderne qui vit dans un immense manoir, nommé Fausse-Malice. On raconte que, des années auparavant, le père Fils-Alderne a assassiné la mère, avant de se suicider…

chaque-soir-c3a0-onze-heures-eddy-simon-camille-benyamina-malika-ferdjoukh-casterman-planche-4

Marni confie à Willa que tous les soirs à onze heures, il se passe des choses étranges dans la maison, elle sent comme une présence dans sa chambre… Et chaque matin, elle remarque que la pendule s’arrête à onze heures. En passant une nuit au manoir, Willa se faire agresser par un mystérieux homme encapuchonné…

Cette BD est un véritable coup de cœur ❤ ! J’ai retrouvé la touche fantaisiste de Malika Ferdjoukh qui m’avait séduite dans sa série des Quatre sœurs… L’écriture fourmille d’imagination, et la petite Marni m’a beaucoup fait penser à Enid. Les personnages sont attachants.

Les dessins  de Camille Benyamina sont sublimes et on est littéralement happés par l’atmosphère et les décors. Un thriller romantique où l’intrigue familiale s’harmonise parfaitement à la douceur et la sensibilité des traits de crayons. Et pour prolonger le plaisir visuel, on retrouve à la fin les étapes de la création de certains planches… Une très belle lecture en cette fin d’année.

11108955_586755921465583_2809485976009412492_n-thumb

Publicités

19 réflexions sur “Camille Benyamina & Eddy Simon – Chaque soir à onze heures ****

    • Oui, tu as raison, c’est bien de lire le roman avant. En ce qui me concerne, je ferai l’inverse ! C’est clair que les illustrations sont magnifiques, je vais essayer de me procurer Violette Nozière vilaine chérie!

      J'aime

  1. Pingback: Coups de cœur 2015 | Livres de Folavril

  2. Pingback: Je lis… Donc je suis. | Livres de Folavril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s