Brigitte Giraud – Nous serons des héros ***

CVT_Nous-serons-des-heros_7363

Éditeur : Stock – Date de parution : août 2015 – 98 pages

Présentation de l’éditeur : « En ce début des années soixante-dix, Olivio et sa mère viennent de fuir la dictature portugaise. Ils s’installent dans une banlieue lyonnaise et emménagent bientôt chez Max, un rapatrié d’Algérie, avec qui ils espèrent un nouveau départ. Alors que Max accepte mal l’adolescent, Olivio se lie à Ahmed, un immigré algérien de son âge, auprès de qui il trouve tendresse et réconfort. »

***

Fin des années 60 au Portugal, nous sommes en pleine dictature. Olivio et sa mère quittent le pays. Le récit se déroule à travers la voix et les yeux d’Olivio, dont le père est tué sous la dictature de Salazar… On lui dira que son père est mort d’une crise d’asthme…

« C’était là, de ce côté de la frontière et à quelques mètres d’un petit port de pêche, que j’avais appris, que j’avais compris que ce voyage en train m’arracherait au Portugal mais aussi à l’enfance. »

Récit tendre et touchant porté par cette voix d’enfant au seuil de l’adolescence, qui observe avec mélancolie le monde qui l’entoure, et qui regarde avec impuissance ce même monde et les choses changer. « Ma frontière à moi était là. » En quittant le Portugal, Olivio ne le saura vraiment que des années plus tard, il quitte l’enfance et son insouciance.

Aucun dialogue dans ce court roman, dans lequel on décèle une certaine tension, jusqu’à la fin. Seule la voix d’Olivio résonne pour raconter le quotidien de cette fuite du pays natal, l’adaptation à une nouvelle langue, à un nouveau pays : la France. On est propulsé à pas de velours dans l’intimité d’Olivio, on fait corps avec ses pensées les plus secrètes.

On se laisse emporter par l’écriture si habile et palpable de Brigitte Giraud. J’ai été émue par ce roman et ce personnage qui passe de l’enfance à l’adolescence, portant sur ses épaules le poids du passé, la mort de son père. Une plume sensible et riche en émotions.

Merci aux éditions Stock et à NetGalley pour cette lecture!!

1/6

challenge rl jeunesse