Roopa Farooki – La Petite boutique des rêves **

boutique des reves

Éditeur : Babel Actes Sud – Date de parution : mai 2013 – 424 pages

4ème de couverture : « Lucky, jeune garçon de quatorze ans, rêve de faire un jour gagner la Coupe du monde de football à son équipe. Son père Jinan, d’origine bangladaise, est un brillant avocat londonien. Sa mère Delphine est une Française aussi raffinée que désoeuvrée. Après une belle carrière dans le marketing, elle a arrêté de travailler à la naissance de Lucky et vit désormais dans une aisance que toutes ses amies lui envient mais qu’elle trouve terne. Son plus grand malheur serait-il d’avoir réalisé ses rêves trop tôt ? Zaki, le père adoptif de Jinan, tient une boutique dans laquelle Lucky vient volontiers se réfugier quand il est en proie aux doutes ou aux chagrins de son âge. Delphine a connu Zaki, son truculent beau-père, bien avant Jinan. Avec lui la vie se parait des couleurs de la passion et de l’imprévu. Zaki, le joueur, le blagueur, détient-il la clé du dernier rêve de Delphine ? Dans un rythme mené tambour battant, l’auteur écorne avec brio l’image lisse du multiculturalisme « réussi » qu’elle semblait elle-même proposer en ouverture. Un roman à deux voix sur un secret de famille bien gardé. »

***

Ce roman met en scène plusieurs personnages, tous membres d’une même famille. Chacun est en proie à ses rêves d’avenir… L’incipit prend d’ailleurs la forme du rêve de Lucky, adolescent de quatorze ans; il désire plus que tout devenir footballeur professionnel. Sa mère Delphine a, quant à elle, réalisé ses rêves bien trop tôt. Insatisfaite, elle pense à quitter son mari pourtant très amoureux d’elle. Zaki, le grand-père, passe son temps à jouer au casino, il tient une petite boutique à Hammersmith, qu’il n’ouvre que de temps en temps.

C’est un roman sur les rêves et la place que nous accordons au bonheur. Il offre une réflexion intéressante sur la « tragédie d’un rêve trop vite devenu réalité ». Comme disait Oscar Wilde, « il y a deux tragédies dans la vie : ne jamais réaliser ses rêves et tous les réaliser ». Quand un rêve est vite atteint, que nous reste-t-il à attendre de la vie ?

L’histoire se lit facilement et les personnages sont attachants, cependant il m’a manqué un petit quelque chose pour être vraiment conquise par ce roman…

Publicités

7 réflexions sur “Roopa Farooki – La Petite boutique des rêves **

    • Oui c’est la couverture qui m’avait poussée à l’acheter au salon du livre! Et puis en règle générale j’aime beaucoup les éditions Actes Sud et leur version poche 🙂
      Un peu de déception, mais ça reste une lecture agréable, je devais en attendre trop!

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Je lis… Donc je suis. | Livres de Folavril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s